par GP

On fait quand même un beau petit duo.
Toi le sado; moi la maso.
On se complète.
Des contraires qui s’attirent et s’attisent.

Tu m’étrangle la langue d’un gagball.
Pas pour le kick, ni le kinky;
Bien pour sa fonction de bâillon.
Sourdine mon bataillon.

Ça fait mal. Ça brûle; tire; étire.
Mais, c’est toi qui l’inflige.
Donc je pleure docile et pas trop fort.

Publicités