Crush (pas l’soda)

par GP

J’ris de tes blagues comme une gamine
À mesure que je glousse
Des meilleures tu pousses
Une après l’autre, telle une carabine

Mes yeux de lune me trahissent
À chaque coin des pattes d’oies
Des rides de joie à cause de toi
Victorieux, le drapeau d’mon bonheur tu hisses

Publicités