Puff de Pantene

par GP

« Tiens, laisse-moi »
T’as dit.
Tout bonnement.
Pas en m’infantilisant.
Pas que j’étais pas capable.
Tu l’sais que j’suis capable.
J’te laisse que rarement m’ouvrir la porte,
Ou traîner mes groceries à mon Escorte.

J’ai glissé le cut entre mon Lipsyl.
T’as naviguer quelques de pouces vers moi, subtil.

Assez proches pour que je sente ton shampoing,
Tu m’as pelotonné les mains.

En deux coups de pierres frictionnées,
J’étais allumée.

 

Ça aura pris un Bic,
Pis de la bourrasque.