Pêche sportive

par GP

L’hameçon profond dans ma bajoue, j’avais été repêchée dernière, et certainement pas comme joueuse étoile.

Je réchauffais le banc. J’attendais que ce soit mon tour.

Et ce ne l’aura jamais été.

Une fois la saison terminée, l’hameçon encore profond dans ma bajoue, tu n’avais même pas pris soin de me remettre à l’eau.

J’avais été laissé là, à des lieux de cette mer pleine d’autres poissons.

C’est ainsi que je suis morte, près de la glace de ton étang, leurrée par tes appâts.