The Butterfly Effect

par GP

Si l’effet papillon provenait des papillons trop de fois tatoués dans le bas du dos de pauvres âmes esseulées ; on n’en finirait plus de se faire bitch slapper par la théorie du chaos. Fiouf qu’on n’est pas à la remorque des tramps stamps. Quel destin ce serait!