Débouchés obstrués

par GP

Mes sourires porcelaines s’effacent
Sous l’émail de ma force qui cède à l’impasse

Surie par la redondance de l’ennui
Par la symétrie de mes nuits

Mon aigre abandonné du doux
Lockdown entre l’arbre et l’écrou

Boom maussade
Avenir rétrograde

Publicités