par GP

Quand j’étais une petite fille, j’avais des robes à poids et je portais du fluo.  J’avais des pommettes coquines et un rire mesquin.  J’avais le pardon de tous.  J’avais l’attention des grands.
Quand j’étais une petite fille, j’avais des pieds qui grouillait comme une chenille.  J’avais des cannes à sucre au lieu des jambes.  J’avais les yeux lustrés et ouverts à l’impossible.
Quand j’étais une petite fille, on m’a promis que je pourrais avoir le monde.  Que je pourrais patiner sur tous les continents, quand et comment je le voudrais.
Quand j’étais une petite fille, j’avais une lampe et un génie.  J’avais le menton haut et les poings combattants.  J’avais un équerre et une immense règle avec laquelle je pouvais mesurer toutes les possibilités d’une vie.

Quand j’étais une petite fille, je ne pensais jamais un jour, devenir grande et perdre mes pouvoirs.