O2 libérateur

par GP

Deux semaines ont passées.  Les mêmes meubles au mêmes endroits.  Les mêmes reliefs frappés de la même lumière.  Les mêmes odeurs accrochées aux mêmes vêtements.
Et étrangement, tout est contrasté.
Dans le même équivalent se découvre un tout autre sens.
La liberté.

J’inspire.
J’expire.

Le même air.  Le même et le plus différent encore jamais respirer.